Printemps et nouvelles

Pécan

Pécan du Belloy

Le printemps pointe le bout de son nez et chez nous ça rime avec naissances, bourdonnements et fleurs. Alors on est plutôt content.

Même si le réchauffement climatique s’accélère au fil de notre inaction, même si on enchaîne dans la région les pics de pollution, même si les insectes disparaissent (et qu’à son échelle l’abeille domestique est en très grande difficulté), même si, etc.

De notre côté, on a eu la chance d’assister à neuf naissances de chevrettes et chevreaux pure race des fossés, aux robes et coloris divers et magnifiques, qui viennent compléter notre équipe d’écopâturage qui va avoir cette année encore plus de travail.

Les visites pédagogiques à la miellerie se remplissent, n’hésitez pas si vous souhaitez venir en mai/juin à vite prendre contact.

Une résolution aussi, celle de diminuer encore davantage nos émissions de CO2. On fera le maximum possible de nos tournées de la belle saison à vélo.

Parce que quand même, il y a eu de belles marches pour le climat, et qu’on peut, nous aussi, encore faire mieux.

Des nouvelles des animaux

Bonjour tout le monde, on a profité du beau temps d’hier pour faire quelques prises des animaux dont beaucoup nous demandent des nouvelles.

Tout le monde va bien et profite du calme. Vous l’avez remarqué, il fait particulièrement doux. Les abeilles sortent et les animaux n’ont pas l’impression que ce soit l’hiver.

Votez pour les noms des 5 chevreaux nés cette année !

5 chevreaux mâles sont nés cette année. Chez nous, les mâles portent des noms de tribus amérindiennes et on a fait l’exercice sur les réseaux sociaux de vous faire proposer des noms pour le premier de ces chevreaux dont voici la photo.

Les réponses étant trop nombreuses et de qualité, on organise un vote groupé pour les 5 chevreaux. On se chargera ensuite d’attribuer chacun des 5 prénoms aux chevreaux et on préviendra les personnes ayant proposé le nom qu’elles sont désormais marraines, parrains de l’animal en question. 🙂

Un début d’année en fanfare

Bonjour à tou-s les ami-e-s de Cit’abeille. Notre début d’année a été très chargé, conséquence, on n’a pas été très efficaces sur internet.
Qu’à cela ne tienne, on vous fait un résumé des 3 mois passés, et de notre actualité chargée.
Tout d’abord, côté élevage, on accueille 6 nouveaux petits chevreaux des fossés, 4 mâles et 2 femelles (et ce n’est pas encore tout à fait fini). Le tout au moment où les températures étaient les plus glaciales…
Nous accueillons également en provenance de l’élevage du Gite, 2 ânesses normandes : Organdie la mère, et Hétole, la fille.

Va également arriver incessamment sous peu, une Highland cattle pure race, Fleur.

Ces annonces nous amènent à l’annonce principale qui en découle : si nous accueillons ces nouveaux animaux, c’est que Cit’abeille récupère la gestion à Achicourt de la Bassure. Et ça, c’est une excellente nouvelle. La cohérence de situation est totale entre notre verger le long du Crinchon, le bois de la Citadelle où interviennent sur la renouée du Japon l’escouade mobile menée par Noisette, la miellerie. C’est prévu pour le 2 avril et ça approche sérieusement. On vous donnera plus de nouvelles très bientôt, d’autant que le site internet va être partie prenante du dispositif.

Concernant les abeilles, entre redoux et refroidissement, et en dépit des premières fleurs qui bravent ces montagnes russes, ce n’est pas encore reparti. Ça ne saurait tarder. On a quelques petits partenariats en cours de création, dont on reparlera également.

Sur le verger, on a pas mal bossé, notamment sur les parties aromates et fruits rouges, en se servant notamment du fumier produit par nos animaux.

Enfin et là je sollicite les lecteurs du site, on participe à la fondation Aviva sur l’activité éco-pâturage et on a besoin de votre soutien et de vos votes pour potentiellement obtenir un soutien financier non négligeable que j’aimerais utiliser notamment pour demander une certification ecocert de l’élevage.

Cela se passe ici et ça vous prendra 2 minutes : https://lafabrique-france.aviva.com/voting/projet/vue/30-464

A très bientôt

Travaux du jour sur le verger.

Pour éviter que tous nos hautes tiges finissent dans l’un des estomacs du champion du monde hors catégorie de l’écorçage, j’ai nommé Apache, on a été dans l’obligation d’employer les grands moyens : nettoyage et protection des plaies au goudron de pin, jute, protection plastique, structure bois et grillage.

On prépare aussi l’hiver pour nos chardonnerets, mésanges, et autres passereaux en installant des mangeoires dans le verger.

Demain abri à hérisson avec les chutes de bois.

La forêt-jardin

11076104lpw-11076760-jpg_4706783A l’occasion de la parution en France de la « Bible » de la forêt-jardin écrite par le britannique Martin Crawford, nous invitons à la miellerie son traducteur français, Aurélien Davroux, pour une présentation discutée de l’ouvrage, qu’il sera possible d’acheter sur place.

Notez donc dans vos agendas la date du 2 décembre à 17h00.

ps. Ci-joint un lien du Point qui parle de l’ouvrage et des forêts comestibles.