Représentation du « Rêve de la haute mer »

Nous étions une petite vingtaine ce samedi à la miellerie pour assister à la représentation du « Rêve de la haute mer ». Un marin échoué sur son tonneau en plein océan se remémore, difficilement, entre solitude et nostalgie, entre poussée délirante et lucide.

Portée par l’excellente performance d’Anthony Coudeville et les choix audacieux et fins de mise en scène de Charly Mullot, cette pièce intimiste fait mouche. D’autant plus que la miellerie et sa voûte en demi-tonneau, avec une acoustique particulièrement agréable, se prêtait particulièrement à cette pièce.

Le confort était de mise dans la salle  et chacun a pu prendre place sur des sièges de prestige : bottes de foin, ruches à toit plat, siège de pêcheur, canapé et même quelques chaises.
On remercie chaleureusement le collectif Cris de l’aube qui a inauguré cette première. D’autres viendront.