La forêt-jardin

11076104lpw-11076760-jpg_4706783A l’occasion de la parution en France de la « Bible » de la forêt-jardin écrite par le britannique Martin Crawford, nous invitons à la miellerie son traducteur français, Aurélien Davroux, pour une présentation discutée de l’ouvrage, qu’il sera possible d’acheter sur place.

Notez donc dans vos agendas la date du 2 décembre à 17h00.

ps. Ci-joint un lien du Point qui parle de l’ouvrage et des forêts comestibles.

Au coin du feu

Il fait froid sur Cit’abeille, les abeilles hivernent, les chèvres ont retrouvé leur poil d’hiver… l’occasion de se réunir pour une après-midi au coin du feu ! 

91216h00 Tricot : initiation, échanges et présentation des aiguilles à tricoter en bois de L’établi de Clément

Nous allons tenter de tricoter la couverture la plus grande possible (ramenez vos chutes de laine et vos aiguilles). Les débutants sont les bienvenus, des tricoteurs « chevronnés » leur apprendront les rudiments.

Clément, « menuisier durable », présentera sa démarche et ses aiguilles à tricoter.

17H30 Présentation du livre Les délices du feu. L’homme, le chaud et le froid à l’époque moderne d’Olivier Jandot, historien.Discussion avec l’auteur autour de son ouvrage sur la sensibilité au froid et à la chaleur à l’époque moderne (sorti en 2017).

Possibilité d’achat et de dédicace du livre sur place.

19H00 Cyril en concert (Chanson française)

Après ce travail manuel et intellectuel, place à l’artiste, Cyril, sa voix et sa guitare pour un temps musical chaleureux.

21077507_10214208753672106_5147171553833443859_n

Les rendez-vous de la rentrée 

Salut à tou-te-s,

tout d’abord la bonne année. 

Pour la lancer de la meilleure manière que ce soit, on vous propose 3 rendez-vous auxquels vous êtes chaleureusement convié-e-s :

Tout d’abord le 21 janvier à 14:00 à la miellerie, nous vous proposons une micro-formation dont le sujet est le suivant : « Comprendre la disparition des abeilles : agir à son échelle ». Elle est proposée au prix de 15 euros et nous avons décidé qu’elle serait gratuite pour tous les parrains et marraines du verger qui souhaiteraient y participer. (inscrivez-vous vite-sur fb ou en commentaire de cet article- le nombre de places est limité)

Deuxième date, le 28 janvier toujours à 14.00, nous organisons une petite cérémonie de parrainage des arbres, pour les contributeurs du projet. Avec le choix et l’inscription du nom de l’arbre choisi, et sa taille d’hiver, dirigée, bien évidemment. Ce sera également pour tout le monde l’occasion de faire une visite du verger et également d’accueillir les 2 brebis Jacob qui vont prendre place au verger. (sur une partie où ne sont plantés que des arbres hautes tiges) 

Nous prendrons également un petit verre-goûter sur place (en espérant qu’il ne fasse pas trop froid). Dites-nous, afin que l’on organise au mieux le travail et la collation si vous souhaitez/pouvez venir !

Enfin, dans un tout autre registre, on vous propose dans le cadre de l’ouverture culturelle de la miellerie un concert de « Trompe la mort« , groupe de reprise de Brassens, que vous avez peut-être pu entendre au village du festival de Cinéma d’Arras cette année. Le concert aura lieu le 18 février à 18.00. Là aussi, il faut s’inscrire, puisque la miellerie a une jauge limitée. Nous proposons pour les artistes une recette au chapeau à la fin du concert.

3 rendez-vous, 3 formats différents. 

Représentation du « Rêve de la haute mer »

Nous étions une petite vingtaine ce samedi à la miellerie pour assister à la représentation du « Rêve de la haute mer ». Un marin échoué sur son tonneau en plein océan se remémore, difficilement, entre solitude et nostalgie, entre poussée délirante et lucide.

Portée par l’excellente performance d’Anthony Coudeville et les choix audacieux et fins de mise en scène de Charly Mullot, cette pièce intimiste fait mouche. D’autant plus que la miellerie et sa voûte en demi-tonneau, avec une acoustique particulièrement agréable, se prêtait particulièrement à cette pièce.

Le confort était de mise dans la salle  et chacun a pu prendre place sur des sièges de prestige : bottes de foin, ruches à toit plat, siège de pêcheur, canapé et même quelques chaises.
On remercie chaleureusement le collectif Cris de l’aube qui a inauguré cette première. D’autres viendront.

L’abeille et le philosophe

l_abeille_et_le_philosopheUn petit focus cette semaine sur un ouvrage référence paru il y a un petit peu plus d’un an.

« L’abeille et le philosophe » rédigé à 4 mains par les frères Tavoillot qui explore la ruche, sa symbolique et l’appropriation par les hommes de son organisation.

Un livre remarquable, essentiel, pour tous les amoureux de la nature, tous ceux qui ont envie d’explorer la fascination qu’exerce depuis des millénaires l’abeille sur l’homme.

Tour à tour symbolisant la monarchie, l’anarchisme, le communisme, le capitalisme, l’abeille est aujourd’hui le totem de la menace que fait planer l’homme sur la planète et ses espèces, « puisqu’elle disparait ».

https://www.franceculture.fr/player/export-reecouter?content=77d13a63-56f2-11e5-81cf-005056a87c89

Je vous joins le podcast de l’émission « Un autre jour est possible« en 5 parties, autour de cet ouvrage.

Et, on vous l’annonce, nous allons organiser à la miellerie une conférence autour de cet ouvrage, en la présence de Pierre-Henri Tavoillot, philosophe.

Le rêve de la haute mer

Le samedi 26 novembre à 16.30, nous accueillons à la miellerie le collectif « Cris de l’aube » pour une représentation du Rêve de la haute mer.

C’est une première (l’accueil de compagnies théâtrales) qui a pour vocation d’être répétée. Le lieu est bien évidemment insolite, un atelier, en l’occurrence notre miellerie pour l’organisation de cette représentation. Mais il s’agit d’une occasion de mettre en valeur la qualité de la réhabilitation de cette poudrière et son excellente acoustique.

On limite le nombre de places à 25, et organisons donc une réservation. Le prix d’entrée se fera au chapeau à la fin du spectacle.

Voici la présentation de la pièce.

14858555_798941703579391_1069263161_o