Printemps et nouvelles

Pécan

Pécan du Belloy

Le printemps pointe le bout de son nez et chez nous ça rime avec naissances, bourdonnements et fleurs. Alors on est plutôt content.

Même si le réchauffement climatique s’accélère au fil de notre inaction, même si on enchaîne dans la région les pics de pollution, même si les insectes disparaissent (et qu’à son échelle l’abeille domestique est en très grande difficulté), même si, etc.

De notre côté, on a eu la chance d’assister à neuf naissances de chevrettes et chevreaux pure race des fossés, aux robes et coloris divers et magnifiques, qui viennent compléter notre équipe d’écopâturage qui va avoir cette année encore plus de travail.

Les visites pédagogiques à la miellerie se remplissent, n’hésitez pas si vous souhaitez venir en mai/juin à vite prendre contact.

Une résolution aussi, celle de diminuer encore davantage nos émissions de CO2. On fera le maximum possible de nos tournées de la belle saison à vélo.

Parce que quand même, il y a eu de belles marches pour le climat, et qu’on peut, nous aussi, encore faire mieux.

Des nouvelles des animaux

Bonjour tout le monde, on a profité du beau temps d’hier pour faire quelques prises des animaux dont beaucoup nous demandent des nouvelles.

Tout le monde va bien et profite du calme. Vous l’avez remarqué, il fait particulièrement doux. Les abeilles sortent et les animaux n’ont pas l’impression que ce soit l’hiver.

Un début d’année en fanfare

Bonjour à tou-s les ami-e-s de Cit’abeille. Notre début d’année a été très chargé, conséquence, on n’a pas été très efficaces sur internet.
Qu’à cela ne tienne, on vous fait un résumé des 3 mois passés, et de notre actualité chargée.
Tout d’abord, côté élevage, on accueille 6 nouveaux petits chevreaux des fossés, 4 mâles et 2 femelles (et ce n’est pas encore tout à fait fini). Le tout au moment où les températures étaient les plus glaciales…
Nous accueillons également en provenance de l’élevage du Gite, 2 ânesses normandes : Organdie la mère, et Hétole, la fille.

Va également arriver incessamment sous peu, une Highland cattle pure race, Fleur.

Ces annonces nous amènent à l’annonce principale qui en découle : si nous accueillons ces nouveaux animaux, c’est que Cit’abeille récupère la gestion à Achicourt de la Bassure. Et ça, c’est une excellente nouvelle. La cohérence de situation est totale entre notre verger le long du Crinchon, le bois de la Citadelle où interviennent sur la renouée du Japon l’escouade mobile menée par Noisette, la miellerie. C’est prévu pour le 2 avril et ça approche sérieusement. On vous donnera plus de nouvelles très bientôt, d’autant que le site internet va être partie prenante du dispositif.

Concernant les abeilles, entre redoux et refroidissement, et en dépit des premières fleurs qui bravent ces montagnes russes, ce n’est pas encore reparti. Ça ne saurait tarder. On a quelques petits partenariats en cours de création, dont on reparlera également.

Sur le verger, on a pas mal bossé, notamment sur les parties aromates et fruits rouges, en se servant notamment du fumier produit par nos animaux.

Enfin et là je sollicite les lecteurs du site, on participe à la fondation Aviva sur l’activité éco-pâturage et on a besoin de votre soutien et de vos votes pour potentiellement obtenir un soutien financier non négligeable que j’aimerais utiliser notamment pour demander une certification ecocert de l’élevage.

Cela se passe ici et ça vous prendra 2 minutes : https://lafabrique-france.aviva.com/voting/projet/vue/30-464

A très bientôt

Le printemps est de retour

Dans 2 jours ce sera officiellement le printemps.

À la miellerie, la famille caprine s’est considérablement agrandie avec la naissance de 4 chevreaux des fossés qui ont maintenant un mois et qui sont en pleine forme. 3 petites femelles et un mâle.

DSC_0135.JPG

Cajou et Pistache, jeunes chevrettes des fossés, dont les noms ont été choisis et décidés sur les réseaux sociaux par les amis de Cit’abeille

Elle accueille également 5 chevreaux mohairs d’un an.

DSC_0093

Les 5 chevreaux mohairs

Il a donc fallu à la miellerie et sur le verger consolider, agrandir et réaliser de nouveaux abris et espaces de pâturage.

La semaine a également vu avec le fleurissement des prunelliers le vrai redémarrage des colonies d’abeilles et les premières rentrées importantes et visibles de pollen. Les bourgeons des pommiers et poiriers s’ouvrent, les framboisiers montrent leurs premières feuilles et la végétation repart.

L’occasion de s’activer et de finir certains paillages, notamment ceux des framboisiers et myrtilliers  sur le verger ou de planter quelques aromates.

Par ailleurs, nous avons un problème de portable depuis maintenant un mois. Pour nous contacter, utilisez notre mail ou les formulaires du site !

 

Les rendez-vous de la rentrée 

Salut à tou-te-s,

tout d’abord la bonne année. 

Pour la lancer de la meilleure manière que ce soit, on vous propose 3 rendez-vous auxquels vous êtes chaleureusement convié-e-s :

Tout d’abord le 21 janvier à 14:00 à la miellerie, nous vous proposons une micro-formation dont le sujet est le suivant : « Comprendre la disparition des abeilles : agir à son échelle ». Elle est proposée au prix de 15 euros et nous avons décidé qu’elle serait gratuite pour tous les parrains et marraines du verger qui souhaiteraient y participer. (inscrivez-vous vite-sur fb ou en commentaire de cet article- le nombre de places est limité)

Deuxième date, le 28 janvier toujours à 14.00, nous organisons une petite cérémonie de parrainage des arbres, pour les contributeurs du projet. Avec le choix et l’inscription du nom de l’arbre choisi, et sa taille d’hiver, dirigée, bien évidemment. Ce sera également pour tout le monde l’occasion de faire une visite du verger et également d’accueillir les 2 brebis Jacob qui vont prendre place au verger. (sur une partie où ne sont plantés que des arbres hautes tiges) 

Nous prendrons également un petit verre-goûter sur place (en espérant qu’il ne fasse pas trop froid). Dites-nous, afin que l’on organise au mieux le travail et la collation si vous souhaitez/pouvez venir !

Enfin, dans un tout autre registre, on vous propose dans le cadre de l’ouverture culturelle de la miellerie un concert de « Trompe la mort« , groupe de reprise de Brassens, que vous avez peut-être pu entendre au village du festival de Cinéma d’Arras cette année. Le concert aura lieu le 18 février à 18.00. Là aussi, il faut s’inscrire, puisque la miellerie a une jauge limitée. Nous proposons pour les artistes une recette au chapeau à la fin du concert.

3 rendez-vous, 3 formats différents. 

Brochures Cit’abeille

Certains amis, certaines structures nous en ont fait la demande. Dans votre boutique, café, dans votre école ou centre social, dans votre entreprise, vous souhaitez faire connaître les activités de Cit’abeille. On vous en remercie.

Nous pouvons pour cela vous transmettre, envoyer nos brochures Cit’abeille. Pour cela n’hésitez pas à nous contacter !

L’abeille et le philosophe

l_abeille_et_le_philosopheUn petit focus cette semaine sur un ouvrage référence paru il y a un petit peu plus d’un an.

« L’abeille et le philosophe » rédigé à 4 mains par les frères Tavoillot qui explore la ruche, sa symbolique et l’appropriation par les hommes de son organisation.

Un livre remarquable, essentiel, pour tous les amoureux de la nature, tous ceux qui ont envie d’explorer la fascination qu’exerce depuis des millénaires l’abeille sur l’homme.

Tour à tour symbolisant la monarchie, l’anarchisme, le communisme, le capitalisme, l’abeille est aujourd’hui le totem de la menace que fait planer l’homme sur la planète et ses espèces, « puisqu’elle disparait ».

https://www.franceculture.fr/player/export-reecouter?content=77d13a63-56f2-11e5-81cf-005056a87c89

Je vous joins le podcast de l’émission « Un autre jour est possible« en 5 parties, autour de cet ouvrage.

Et, on vous l’annonce, nous allons organiser à la miellerie une conférence autour de cet ouvrage, en la présence de Pierre-Henri Tavoillot, philosophe.